Adieu à Android : le patron de Huawei dévoile son “Plan B”

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Du fabricant bon marché au numéro 2 du marché du smartphone

L’ascension de Huawei sur le marché des smartphones est époustouflante. La base du succès de la société chinoise est le système d’exploitation Android. Malgré tout, Huawei a une alternative dans son arrière-train. Dans une interview, le PDG Richard Yu explique quand “Plan B” sera utilisé.

Pratiquement aucune autre entreprise n’est actuellement autant sous les feux de la rampe que Huawei. Les Etats-Unis, en particulier, accusent Huawei d’être un bras étendu du gouvernement chinois et d’espionnage industriel. Il n’y a aucune preuve des accusations jusqu’à présent. Néanmoins, Huawei se prépare au pire si le vent en provenance des États-Unis devient encore plus violent.

Alternative à Android : le patron de Huawei explique son “Plan B”

Selon Richard Yu, directeur de l’activité Grand Public chez Huawei, le groupe a son propre système d’exploitation dans le tiroir, l’entreprise ne devrait plus être autorisée à utiliser Android. “C’est notre plan B”, a déclaré le directeur de Huawei dans une interview avec le monde entier. Il en va de même pour l’utilisation de Windows sur les ordinateurs portables du fabricant. Cependant, Huawei préfère “coopérer avec les écosystèmes de Google et Microsoft”.

Les Yu n’ont pas expliqué à quoi pourrait ressembler une alternative Android de Huawei. Comme Android lui-même est open source et que le gouvernement américain ne peut interdire à personne de l’utiliser, il s’agit probablement d’une ” fourchette ” du système d’exploitation mobile – similaire à ce que propose Amazon sur ses tablettes Fire-Tablets. L’accès au Google Play Store et à d’autres applications Google ne serait toutefois pas possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *